Programme

Hôtel de ville de Saint-Gilles

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

L’architecte Albert Dumont est l’auteur des plans du nouvel hôtel de ville de Saint-Gilles, construit sur le site d’une sablonnière entre 1896 et 1904. Il imagina un édifice de 4.267 m², doté de deux ailes en arc de cercle, selon l’opulent style néo-Renaissance française. Les matériaux allient le granit rose des Vosges, la pierre d’Euville et de Savonnières, la brique et la pierre bleue. L’hôtel de ville éblouit par sa magnificence. Tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, le bâtiment est une profession de foi dans le progrès et la civilisation. Pour les concepteurs de l’hôtel de ville, l’art et la beauté doivent « faire triompher la lumière et la civilisation ». De grands artistes ont façonné cet éblouissant lieu, qui semble vouloir démontrer l’action transformatrice de la beauté. Les architectes Cluysenaar, père et fils, Jacques de Lalaing et Albert Ciamberlani ont collaboré pour le grand hall. Tandis qu’Eugène Broerman décora la salle du conseil communal, Fernand Khnopff et les époux de Rudder se chargèrent de la salle des mariages alors que la salle de l’Europe fut confiée à Omer Dierickx. On ne peut que s’émerveiller dans le cadre grandiose de ce musée vivant. (Classé – 08/08/1988)

Visites autour des peintures murales (Fernand Khnopff, Albert Ciamberlani, Alfred Cluysenaar, Émile Fabry, etc.), par Jacqueline Guisset, historienne de l’art et spécialiste de l’art monumental, samedi et dimanche à 13h30 et 15h30 (français).

Visites du bureau du bourgmestre, par Charles Picqué, bourgmestre, samedi et dimanche à 11h et 12h (bilingue).

Visites mettant l’accent sur quelques trésors de la collection de l‘hôtel de ville, par Alain Jacobs, historien de l’art et membre de l’Association pour le Patrimoine artistique, samedi et dimanche à 11h30 et 15h (français).

Exposition « Jordaens : histoire d’une (re)découverte ». Depuis des décennies, à la commune de Saint-Gilles, on connaissait ce tableau figurant la sainte famille, qu’on disait être une copie d’un Jordaens. En 2020, des experts mondialement reconnus se penchent sur l’œuvre et réalisent que c’est non seulement un original, mais parmi les meilleurs de l’artiste ! L’exposition raconte l’histoire de cette extraordinaire découverte. Qui ne fut d’ailleurs pas la seule en 2020…

Conférence sur cette redécouverte de Joost Vander Auwera, conservateur aux Musées royaux des Beaux-Arts et expert de Jordaens, avec la collaboration de Constantin Pion, samedi et dimanche à 14h dans la salle des mariages.

Infos pratiques

sam. et dim. de 10h à 18h

place Maurice Van Meenen 39, Saint-Gilles

uniquement sur réservation

T
81 97 Lombardie
Accessible avec assistance

Accessible avec assistance