Programme

Movy Club

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

Alors que le public des années 1930 s’oriente déjà vers de grandes salles, l’architecte Leroy dresse les plans d’un cinéma de quartier qui s’inscrit avec discrétion dans un bâti résidentiel du bas de Forest. Depuis son ouverture en 1934, le Movy Club a misé sur le charme intimiste des lieux qu’il a jalousement préservé. La salle de cinéma munie d’un balcon, de style Art Déco à tendance moderniste, accueille 200 fauteuils qui proviennent de l’ancien cinéma Victory.

En 1955, le Movy dévoile à son public un nouveau décor laissant apparaître sous une voute bleu nuit étoilée, un écran élargi au format scope de 14 m de base et un son stéréophonique. Le décor de lumière est organisé autour de l’ouverture du rideau à la fulgurance satin champagne. Trois circuits totalisant 400 ampoules invisibles du public font scintiller le rideau dans son mouvement d’ouverture précédant la projection. Une lumière indirecte jaillit des murs latéraux et sculpte l’espace entre le projecteur et l’écran tandis que des lignes aux néons blancs traversent la salle dans toute sa longueur. Son exploitant d’alors, Jean-Louis Houssa, entretient avec le public une complicité par le biais de programmes hebdomadaires faisant du Movy le roi des cinémas de faubourg revendiquant avoir tout pour plaire à son public.

L’écran, précédé d’un proscénium, est surmonté de la lettre rétroéclairée M coiffée d’une couronne, pour Movy. Le hall d’entrée, le foyer, la salle dans son entièreté et la cabine de projection ont fait l’objet d’une protection tant le Movy apparaît comme un témoignage précieux de l’ambiance conviviale des modestes cinémas d’antan. Racheté par la Région de Bruxelles-Capitale qui s’est portée acquéreur d’autres locaux voisins, le cinéma est désormais au cœur d’un projet de redynamisation du quartier qui s’accompagnera de nombreuses animations dans un futur proche. (Classé – 27/03/1997)

Visites bonimentées, samedi à 10h, 11h, 12h, 14h et 15h et dimanche à 10h, 11h, 12h, 14h, 15h, 16h et 17h.

Animation « Focus sur l’opérateur-projectionniste, caché dans sa cabine à 22 m de l’écran », samedi à 10h30, 11h30, 12h30 et 14h30 et dimanche à 10h30, 11h30, 12h30, 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30. Comment s’organisait la séance de cinéma au XXe siècle ? Quel est le exactement le rôle du projectionniste ? Le cinéma Movy conserve ses équipements de projection historique en 35mm. Présentation des équipements, des gestes précédent l’envoi de l’image. Trois projectionnistes feront vivre l’envers de la projection et raconteront les moments cachés : le montage du film, le bobinage, le chargement du film, la puissance de l’allumage, le cadrage, l’envoi, la reprise, la mise au point pour assurer une projection du film. 3, 2, 1… start.

En collaboration avec Éric Vauthier, expert-historien des cinémas de Bruxelles, avec la participation d’anciens opérateurs de cinéma (Alexandre Kassim, Francisco Navarro, Yves Verly) et des archives de la Sonuma.

Infos pratiques

sam. de 10h à 15h30 et dim. de 10h à 18h

rue des Moines 21, Forest

uniquement sur réservation

T
32 82 Imprimerie
B
49 50 Imprimerie
Non accessible

Non accessible