Programme

Église protestante de Bruxelles

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

La construction de la « Chapelle de la Cour » fut confiée à l’architecte Jean Faulte le 1er mai 1760. Si son plan découle de celui de la chapelle du château de Versailles, son aspect général, en revanche, rappelle étonnamment celle du château lorrain de Lunéville, une façon pour Charles de Lorraine, gouverneur de nos provinces, de se sentir chez lui à Bruxelles. À l’intérieur, les bas-côtés surmontés de galeries présentent une superposition de colonnes à chapiteaux ionique et corinthien, dans la grande tradition classique de l’architecture française. Néanmoins, le tout est traité avec une liberté propre au style Louis XV et certains détails annoncent déjà le style Louis XVI. En octobre 1804, Napoléon signa un décret qui donna la chapelle au culte protestant. Le roi Léopold Ier, qui appartenait à une branche de la famille de Saxe acquise à la Réforme, ne pouvait renier la foi de ses ancêtres. Il fit donc de cette église la « Chapelle royale », un peu comme un retour aux sources ! Une à deux fois par mois, le souverain assistait au culte, comme avant lui, les princes de la famille d’Orange. De nos jours, ce lieu de prestige toujours utilisé pour le culte, accueille aussi régulièrement un public averti qui assiste ici à des concerts, principalement de musique baroque. Il renoue ainsi avec l’une de ses fonctions premières puisque Charles de Lorraine disposait de musiciens regroupés sous le vocable de « Chapelle de la Cour ». (Classé – 20/11/2001)

Explications sur place.

Infos pratiques

sam. et dim. de 13h à 18h

rue du Musée 2, Bruxelles

T
92 93 Royale
B
27 33 38 71 95 Royale
Accessible avec assistance

Accessible avec assistance