Programme

Parc Léopold

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

L’aménagement de ce parc très apprécié de la population bruxelloise a lieu au milieu du XIXe siècle, dans le cadre de l’embellissement et de l’extension hors les murs de la Ville de Bruxelles et du quartier Léopold tout proche. La partie haute a évolué suite à une convention signée en 1892 entre le bourgmestre Charles Buls et l’industriel Ernest Solvay qui prévoyait la création d’une véritable cité scientifique sur le site du parc Léopold. De fait, de nombreux bâtiments sortirent de terre et l’espace vert qui accueillait déjà le musée d’Histoire naturelle dans l’ancien couvent des Rédemptoristes en eut quelque peu à souffrir. Cependant, les promeneurs peuvent encore profiter aujourd’hui de la partie basse du parc qui n’a pas vraiment changé. On peut toujours profiter du vaste étang, ultime vestige de la champêtre vallée du Maelbeek. Son aspect découle des plans du paysagiste Louis Fuchs en collaboration avec les architectes Alphonse Balat et Gédéon Bordiau qui conçurent, en 1851, un vaste jardin à l’anglaise au relief vallonné et aux pentes sinueuses. Très vite, le parc devient un jardin zoologique, comme le rappelle encore l’inscription présente à l’entrée, côté chaussée d’Etterbeek. Il conservera cette vocation jusqu’en 1880. Aujourd’hui, on vient s’y promener ou y faire une halte, surtout quand on étudie ou que l’on travaille dans les environs. (Classé – 18/11/1976)

Infos pratiques

rue Belliard/ chaussée d’Etterbeek, Bruxelles-Extensions

M
1 5 Maelbeek/Schuman
B
59 60 Parc Léopold/Froissart