Programme

Parc du Cinquantenaire

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

À l’origine, le parc du Cinquantenaire couvrait quelques douze hectares affectés en plaine des manœuvres de la garde civile. Il fut aménagé dans le cadre des projets d’extension et d’embellissement de Bruxelles, par Victor Besme, sous le règne de Léopold II. En 1888, la Ville décida d’annexer les terrains adjacents, toujours en jachère, afin de porter la superficie du parc à 30 ha. L’ensemble, dessiné par Gédéon Bordiau, se composait d’un jardin fleuri à la française, principalement près des édifices, et d’un jardin à l’anglaise aménagé sur les bas-côtés. S’il fut transformé en potager durant la guerre, le parc n’a pas subi de modifications majeures depuis sa création. Il constitue un écrin de verdure de choix aux bâtiments édifiés pour célébrer le cinquantième anniversaire de la Belgique et qui, de nos jours, abrite le musée d’Art et d’Histoire, le musée de l’Armée et Autoworld. Jusqu’en 1934, le parc fut le cadre d’un grand nombre de fêtes commerciales, cyclistes, hippiques, automobiles et aérostatiques. Aujourd’hui, son esplanade sert de point de départ aux 20 kilomètres de Bruxelles et accueille de nombreux événements dont la Fête de l’Environnement, mais aussi des concerts, des festivals et le célèbre drive-in ou cinéma en plein air. Promeneurs et joggeurs parcourent avec plaisir les longues allées du parc, tandis que ses bancs et ses espaces gazonnés invitent à la halte ou au jeu. (Classé – 18/11/1976)

Infos pratiques

avenue de la Renaissance/avenue des Nerviens/avenue de l’Yser/avenue de la Joyeuse Entrée, Bruxelles-Extensions

M
1 5 Merode/Schuman
B
36 56 79 Schuman