Programme

Ancien atelier de Marcel Hastir

© Atelier Marcel Hastir

En 1860, quand est construit l’immeuble qui abritera plus tard l’atelier du peintre Marcel Hastir, le quartier Léopold est en pleine expansion et la gare de Luxembourg est ouverte depuis peu. Vers 1900, l’immeuble est doté d’une annexe arrière où la bonne société s’adonne à la danse, à l’escrime et à la gymnastique. En 1927, la section belge de la Société théosophique se porte acquéreur de l’ensemble et s’y installe. Le peintre Marcel Hastir, qui vient d’adhérer à ce courant, s’installe en 1935 au deuxième étage de la maison où il va bientôt exercer son art. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Marcel Hastir n’hésite pas à donner asile à des résistant∙es, sous la couverture d’une école de dessin et de peinture, autorisant l’impression de tracts antinazis et falsifiant des papiers pour sauver des vies. Plus tard, Marcel Hastir multiplie les activités musicales, théâtrales et philosophiques : il organise des conférences accueillant le père Pire, Alexandra David-Néel, ou encore Lanza del Vasto, disciple de Gandhi, tout comme des récitals de Charles Trenet, Jacques Brel ou Barbara, des concerts de Lola Bobesco ou des spectacles de Maurice Béjart. Sauvé in extremis de la démolition et conservé à l’identique depuis le décès du maître en 2011, l’atelier continue à vivre, sous l’égide d’une fondation, grâce à un programme de concerts, de projections et de conférences qui peuvent pleinement profiter de l’intimité des lieux. (Classé – 23/03/2006)

Visites guidées mettant l’accent sur l’histoire des lieux et sur les œuvres du peintre, samedi et dimanche à 10h, 10h30, 11h, 11h30, 14h, 14h30, 15h, 15h30, 16h, 16h30 et 17h.

Infos pratiques

sam. et dim. de 10h à 12h et de 14h à 18h

rue du Commerce 51, Bruxelles-Extensions

uniquement par visites guidées et sur réservation

M
2 6 Trône
B
12 27 38 54 71 95 Belliard
Non accessible

Non accessible