Programme

Academie voor Beeldende Kunsten Anderlecht (complet)

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

La « Maison flamande », qui en façade porte le millésime fictif de 1563, a été en fait édifiée en 1890, à l’emplacement d’un édifice plus ancien, pour Jules Vandenpeereboom (1843-1917), avocat, homme politique et longtemps ministre des Chemins de fer, des Postes et du Télégraphe, puis ministre d’État, par l’architecte François Malfait (1872-1955), alors au tout début de sa carrière. Il ne s’agit donc pas d’une construction originale, mais d’un pastiche dans la plus pure tradition éclectique, mêlant les styles néogothique et néo-Renaissance et restituant, selon la volonté du commanditaire, le caractère d’une habitation du XVIe siècle.

Jules Vandenpeereboom avait conçu sa maison comme un musée, un écrin pour ses collections de meubles, d’antiquités et de livres anciens. La décoration intérieure a en effet été entièrement pensée et réalisée en ce sens. Particulièrement bien soignée, elle intègre de nombreux éléments anciens, récupérés dans des demeures historiques, comme de monumentales cheminées en pierre, des lambris sculptés et des vitraux. À la mort de Jules Vandenpeereboom, en 1917, la maison fut cédée à l’État. Depuis 1979, elle est occupée par l’Academie voor Beeldende Kunsten qui s’est étendue aux bâtiments industriels de l’ancienne imprimerie voisine. Plusieurs ateliers sont accessibles, dont ceux de restauration de peintures, de vitraux, de textile, de dessin, de polychromie et de sculpture sur pierre. À l’arrière du bâtiment, un potager communautaire a été récemment aménagé. (classé – 28/02/2002)

Infos pratiques

sam. et dim de 10h à 17h

place de la Vaillance, Anderlecht

uniquement sur réservation

M
5 Saint-Guidon
T
81 Saint-Guidon
B
46 Saint-Guidon
B
49 Saint-Guidon/Maison d’Érasme
Non accessible

Non accessible

Réservations

Choisissez votre horaire de visite en tenant compte de la langue des éventuelles visites guidées (durée : 30 min.)
complet