Programme

ABATTOIR S.A.-N.V.

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

Vers 1850, chaque commune possédait son abattoir et le transit des bêtes se faisait à travers les rues de la capitale. On décida de rationaliser la situation et de construire de vastes abattoirs et des marchés couverts à Anderlecht. Ils seront officiellement inaugurés le 24 août 1890. Deux piliers monumentaux sommés chacun d’un puissant taureau sculpté marquent l’entrée principale des bâtiments dont les plans sont dus à l’architecte Émile Tirou. Ils sont dominés par une immense halle entièrement vitrée de 100 m de côté, totalisant 218 tonnes de fonte et 640 de fer. Une forêt de colonnes soutient la charpente métallique composée d’une succession d’arcs surbaissés. L’entreprise génère une émulation économique et entraine l’installation aux alentours immédiats de boucheries, charcuteries, tanneries, de bourrelleries, d’usines de feutre et de bougies. En 1919, le complexe est racheté par la Commune qui n’investit pas dans sa modernisation, ce qui conduit à sa fermeture en 1983. La même année est fondée la nouvelle SA « Abattoirs et Marchés d’Anderlecht » qui, au prix de nombreux investissements et de travaux de modernisation récupère, en 1987, la licence d’exportation perdue jadis. Aujourd’hui, les abattoirs accueillent des marchés hebdomadaires attirant chaque semaine des dizaines de milliers de consommateurs sur le site et continuent à s’agrandir, avec l’ouverture le 29 mai 2015, d’une nouvelle halle alimentaire, appelée FOODMET, soit un immense marché couvert de 10.000 m² ! (Classé – 08/08/1988)

Visites guidées, samedi à 10h et dimanche à 12h (français) et samedi à 12h et dimanche à 10h (néerlandais).

Infos pratiques

sam. et dim. de 10h à 14h

rue Ropsy-Chaudron 24, Anderlecht

visites guidées sur réservation

M
2 6 Delacroix/Clemenceau
B
46 Clemenceau
Accessible avec assistance

Accessible avec assistance